La transcription est l’un des projets phare du trio Antara.

De la même manière qu’en 1915 Claude Debussy a réinventé la Sonate en trio de « nos vieux maîtres les clavecinistes » en remplaçant le clavecin par la harpe, la transcription va permettre à ce mariage, inédit avant Debussy, des timbres et sonorités de la flûte, l’alto et la harpe, de revisiter le répertoire français.

Ce projet est conçu comme un hommage aux grands maîtres de la tradition française du XVIIIe siècle, avec des oeuvres de Rameau et Marin Marais, du XXe siècle, avec des oeuvres de Debussy et Dukas, jusqu’à la musique d’aujourd’hui avec des créations. 

Les musiciennes souhaitent également intégrer des interviews où elles expliquent leurs démarches de création et d’interprétation.

L’EPK contribuera à promouvoir ce projet, notamment auprès des organisateurs de concerts et diffuseurs de spectacles vivants.

L’aide que peut apporter la Spedidam à ce projet est déterminante.