Debussy, l’écho d’une guerre